LA-BAS, TER LA

Avis positif – Budget : €€€ moyen – Type de cuisine ? métro, autour du monde – Avec qui ? en duo, entre amis, en famille.

Cela faisait un long moment que le restaurant Là-bas, Ter la figurait dans ma to do list restos 🙂 A plusieurs reprises, lors de longues discussions enflammées autour de cuisine, de bouffe, de restos – dont je suis spécialiste ! – ce nom m’est souvenu revenu aux oreilles. Il fallait donc que je trouve une occasion pour tester cette table du centre-ville de Saint-Paul, dont la renommée n’est plus à faire… C’est donc un mercredi soir de décembre que je me suis retrouvée avec mon groupe de méditation, à Saint-Paul…

Un bel endroit pour une belle cuisine

Expo_Là-bas, Ter La

On m’avait parlé d’un endroit un peu froid, une déco très minimaliste et finalement, j’ai découvert une salle de restaurant qui m’a tout de suite plu ! Il y avait une exposition de peintures à ce moment-là, il semblerait que le restaurant soit également un lieu d’exposition. Une table est disposée au fond de la salle, ça fait très intimiste, genre la petite banquette comme à la maison, j’adore.

Le seul grand reproche que je vais pouvoir leur faire, c’est l’attente.

Nous sommes arrivés sur les coups de 20h45, soit relativement tard et la serveuse a commencé par nous apporter la carte des boissons, sûrement pour nous faire patienter… J’avais déjà eu le temps de loucher sur l’ardoise et de saliver ! La serveuse nous a très bien expliqué la carte, tout comme le cuisinier qui n’a pas hésité à sortir sa tête pour nous raconter tout ça, j’adore cette proximité avec la clientèle, c’est tellement plus vrai. Un restaurant à taille humaine quoi ! Tout comme la carte, ce soir-là, on devait compter cinq plats. C’est lui qui m’a convaincu de prendre le Pluma de pata negra aux pleurotes persil ail.. « Convaincu », non ce n’est pas tout à fait le mot, en réalité, plusieurs plats me faisaient envie mais habituellement, c’est en jambon que je me délecte de la pata negra, j’étais donc très curieuse de goûter cela !

Fort heureusement, on nous a apporté des petites rillettes de thon aux graines de moutarde, miam miam.

ça valait le coup d’attendre…

1h15 entre notre arrivée et le service des plats – nous n’avons pas pris d’entrée – c’est beaucoup trop long, surtout pour les personnes qui m’accompagnaient. Personnellement, j’étais tellement contente de manger ici, qu’après-tout, je pouvais bien attendre.

Je me suis délectée de la moindre bouchée… et je suis complètement fan du choix du cuisinier de proposer des accompagnements différents pour chaque plat, un vrai travail de création. Même mes acolytes qui avaient pris deux plats identiques ont eu quelques variantes. Pour ma part, un petit muffin aux noix, un triangle au cresson et au fromage de chèvre, baies roses, une purée de carottes, une autre à la châtaigne… et une petite julienne de légumes. De prime abord, j’imaginais une sauce crème pleurotes, qui recouvrirait en partie la viande… mais finalement, c’était nettement meilleur ainsi, sans une tonne de sauce mais plutôt les légumes en avant.

Crevettes sauvages à la coréenne_Là-bas, Ter La

Finalement, je retiendrais surtout la qualité de mon plat, le voyage culinaire et l’échange avec le cuisinier et la serveuse – tous deux à la tête du délicieux resto, j’ai nommé Manu et Kris – à la fin du repas. Des gens passionnés, qui aiment leur métier, qui veulent partager et faire plaisir. La prochaine fois, je prendrai sûrement une entrée pour patienter et un dessert, car c’est quand même très rare que je n’en prenne pas, toi même tu sais !

Contact : 0262.57.10.51 – 4, rue Eugène Dayot 97 460 Saint-Paul – ouvert du mardi au vendredi midi et soir, et le samedi soir.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
Recommended Posts

Leave a Comment