MON PREMIER DÎNER CLANDESTIN…CHEZ PERLIN PAIN PAIN !

Avis très positif – Budget : €€€ moyen – Type de cuisine : bistronomique – Avec qui ? en amoureux, en duo, entre amis.

Quand en septembre dernier, j’ai découvert dans le JIR que la célèbre Boulangerie Perlin Pain Pain avait lancé le concept des dîners clandestins, j’ai trouvé l’idée géniale et ai voulu tenter moi aussi l’expérience ! Un rapide coup d’œil à leur page Facebook n’a fait que conforter ma première impression, que la cuisine avait l’air terriblement bonne. Il fallait donc aller voir cela de plus près…

Je n’ai pas mis longtemps à les contacter et grâce à une judicieuse liste d’attente, nous avons pu aller dîner chez Perlin Pain Pain, le jeudi 3 décembre 2015. Alors oui, je vous entends déjà, mais Marie comment fais-tu pour publier aussi tard et quelle valeur aura ton papier ?? Comme à chaque fois, mon avis est toujours rédigé à un instant T et selon mes propres critères… Mais un restaurant se doit de proposer la même prestation, tous les jours… Bref, tout ça pour dire que c’est aussi à vous de juger, je suis avant tout une blogueuse épicurienne plutôt qu’une critique gastronomique, n’est-ce pas 😉

Une belle entrée en matière

Qui dit décembre, dit fêtes de fin d’année, Noël, réveillons… Alors même si pour moi un Noël à la Réunion n’a pas du tout la même définition qu’un Noël métro – en pur petit produit nantais que je suis 😉 – décembre, Noël, rime pour moi avec foie gras… Alors quand Alice, une des trois gérants de la délicieuse boulangerie, nous a apporté l’entrée, j’ai frétillé ! Une crème de lentilles au foie gras poêlé, le mariage était so subtil… un vrai plat de fêtes ! Autre idée très intéressante dans le fait de transformer cette Boulangerie, Restauration du midi en restaurant du soir, c’est la présence d’un serveur dédié aux vins ! La Formule Confiance nous a ravie, en lui laissant le choix de deux verres de vin pour s’accorder à nos plats. Ensuite, le Magret de canard aux deux purées a pris la suite. Une cuisson impeccable, des purées délicieusement fondantes… Délicieux.

Avec mon amoureux, c’est là qu’on a constaté qu’on n’avait plus l’habitude de manger entrée/plat/dessert et c’est à ce moment crucial que je me suis dit que j’étais calée… Bon ok très bien, je laisse quand même sa chance au Victoria passionné…

Une note légère

Le Victoria passionné_Dîner clandestin Perlin Pain Pain

Pour terminer les festivités, il fallait bien cela ! Délicieuse petite mousse à l’ananas, entourée de longues lamelles de chocolat blanc, le pâtissier a pu mettre ses talents en avant. Car c’est ça aussi Perlin Pain Pain, la réunion de plusieurs savoir-faire.

Nous avons passé une excellente soirée, c’est le retour dans le sud qui a été plus compliqué… C’est drôle quand même de se dire que c’est comme si j’avais été me faire un resto à Angers, depuis ma ville natale 🙂 Oui mais je suis prête à tout pour un bon resto, une bonne bouffe ! Et ça, vous n’en doutiez pas une seule seconde.

Alors oui, j’aime l’idée de l’éphémère, de manger un menu unique, qui ne se refera pas ensuite… comme si nous aussi on était des clients, uniques ! Le dîner est proposé au prix de 35€, avec les deux verres « faites-moi confiance » 😉 rajoutez 8€ par personne. Si vous aussi vous souhaitez vivre l’expérience, sachez que le 10 mars, le 15 avril et le 26 mai, Thomas, Alice, Marie et le reste de l’équipe se plieront en quatre pour vous faire passer une excellente soirée.

Contact : info@perlinpainpain.re – 0262.23.01.21 – 43 Rue de la Compagnie, Saint-Denis

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
Recent Posts

Leave a Comment