UNE KRÊPE KI RIT PAS TROP…

Avis mitigé – Budget€€€ moyen – Type de cuisine ? crêperie, bretonne – Avec qui ? entre copines, en solo, entre collègues.

Je vous ai déjà parlé de mes origines nantaises et du fait que je raffole des crêpes et des galettes. Parce que oui, attention, il y a les crêpes de froment et les galettes de sarrasin, il ne faut pas tout mélanger. Et pour le moment, je dois dire que je n’ai toujours pas trouvé THE bonne galette à la Réunion. C’est marrant, car l’évocation de la « Bonne Galette » me fait faire un bon en arrière, quand j’étais marmaille et que ma Mamie m’emmenait avec elle au marché. Nous nous arrêtions toujours au stand de galettes et j’avais droit à ma galette beurre, servie brûlante, préparée minute, dégoulinante de beurre… Aujourd’hui encore, quand je suis en Métropole, lors du traditionnel Marché de la Petite Hollande à Nantes, je m’offre une galette beurre… et je m’en lèche les doigts !

Bref, les galettes et moi, c’est toute une histoire.

Je n’ai toujours pas été tester La Z’olie Krêpe, à Saint-Louis, c’est pas faute de les avoir dévorées sur les différents festivals où elles sont présentes… Bientôt !

Le village artisanal de L’Éperon

Revenons à la Krêpe Rit de l’Éperon, que j’ai testé pour vous ! Je vais être tout à fait honnête, c’est parce que je devais retrouver une copine dans ce périmètre et que j’étais toujours en possession du Guide Passtime que j’ai voulu aller manger dans cette crêperie, parce que très honnêtement, j’ai vraiment une très longue liste de restos à tester… Cela m’a permis de découvrir enfin le village artisanal, très chouette découverte. En entrant, côté déco, j’ai tout de suite plutôt adhéré aux lieux, les couleurs, l’agencement… Par contre, cette TV accrochée au mur, je n’aime vraiment pas. Pourquoi est-ce que certains restaurants se sentent obligés de nous coller une télévision sous le nez ?? Bon là heureusement, on avait droit à des concerts…

J’ai commencé par commander un pichet de cidre, brut évidemment. Un rapide coup d’œil sur la carte : les prix vont de 8€ pour la classique Galette complète à 16€ pour la Périgourdine. Etant donné que j’ai droit à 50% sur la note, je m’offre le luxe de commander la Galette de Guéménée à 14€. Je raffole de l’andouille, d’ailleurs mes parents m’en ramènent toujours un morceau de Métropole… 😉 Bilan, une galette globalement bonne avec des petits morceaux d’andouille – mais pourquoi la couper en morceaux ? On aime la belle et fine tranche. Pis c’est un peu léger quand même niveau quantité… – des poireaux et de la moutarde à l’ancienne. Je souligne le mariage, très intéressant, cela étant, je n’ai pas pu m’empêcher de leur dire en partant que 14€ pour une galette, c’est juste pas possible. Alors oui, d’accord, le coût de la vie, chère, à la Réunion, des prix pratiqués de la sorte ailleurs, etc etc. Enfin, quand même, une galette quoi…

Galette Guéménée_La Krêpe Rit                    Galette niçoise_La Krêpe Rit

Ma copine a pris une galette niçoise, correcte. On a beaucoup aimé en tout cas le goût bien prononcé de sarrasin dans les galettes, indispensable selon moi.

Crêpe dessert_La Krêpe Rit

Un déjeuner qui a mieux terminé qu’il n’avait démarré…

Côté dessert, je me suis régalée avec la crêpe à la crème de marrons, généreuse en crème, mais aussi en chantilly, pour mon plus grand plaisir. La patronne nous a expliqué qu’elle faisait elle-même son caramel au beurre salé et que certains clients venaient spécialement pour cela, ce que je comprends. Selon moi, chaque crêperie devrait faire son propre caramel, chocolat, ça me paraît tellement évident mais bon, je conçois que ce ne soit pas l’avis de tous les crêpiers.

C’est un fait, je suis critique et je n’hésite pas à dire ce que je pense, ce qui fait la force de mon blog, je pense. Autant que faire se peut, je fais en sorte que chaque remarque soit constructive et justifiée. Encore une fois, ce n’est que mon humble avis. Libre à chacun de juger de lui-même ! Pour revenir à la Krêpe Rit, j’ai dans un premier temps trouvé l’accueil un peu sec mais quand nous avons quitté les lieux, nous avons eu l’occasion de converser, ce qui m’a permis de « mettre un peu d’eau dans mon vin ». Un couple très gentil qui n’hésite pas à partager leur expérience. Ce qui est sûr, c’est qu’on est nombreux à la Réunion à raffoler des crêpes !

Contact : 0262.44.35.98 – Village artisanal de l’Éperon 96, rue Fond Generese 97 435 Saint-Gilles les Hauts – Ouvert du lundi au samedi midi de 11h à 14h30 et les vendredis et samedis soirs, de 19h à 22h.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
Recommended Posts
Showing 2 comments
  • Elisa
    Répondre

    Je confirme, accueil très sec, dès le moment où nous avons annoncé que nous avions le Passtime.

  • Lau
    Répondre

    Une crêpe au chocolat industrie très bof quand on voit les tarifs

Leave a Comment